Bonjour les ami(e)s du coeur !

Les taureaux (et les chevaux) n'ont pas à divertir, au prix de leur vie, certains humains sadiques dans les arènes de corrida.

Et nul animal, sauvage comme domestique, n'a rien à faire dans un cirque. Les animaux n'ont pas à exécuter sous la crainte et suite à des dressages cruels, des numéros débiles. Un éléphant, une girafe ou un lion par exemple doivent vivre dans la savane ou la jungle, ils n'ont pas à vivre enchainés ou derrière des barreaux dans une ménagerie ou un zoo, ni à être trimballés de ville en ville comme de la vulgaire marchandise.

Les cirques sont fantastiques s'ils sont sans animaux.

Lille (place forte pour les cirques) comptera 47 représentations du 12/10 au 17/11. Un calvaire pour les animaux et de l'insouciance pour les spectateurs.

Montrons notre réprobation aux circassiens ainsi qu'à la mairie lilloise.

Je vous invite à 2 manifestations le dimanche 3 novembre et le samedi 16 novembre, à 12h30, rendez-vous devant l'entrée principale du chapiteau sur le Champ de Mars.

Bisous.

Christophe.

 

circus