Hello les ami(e)s du coeur !

C'est toujours un peu spécial d'écrire ici, après tant d'émotions durant la grève.

Sylvie peine encore un peu à revenir dans la vie courante. Pour ma part, j'ai retrouvé mes taux de globules blancs et de plaquettes, mais pas tous les kilos, tant mieux !

Suite à des tags contre la corrida sur les murs des arènes de Mimizan, la municipalité porte plainte contre moi, en tant qu'organisateur des manifestations du 24 août. Bien sûr je ne suis pour rien dans ces graffitis (survenus après le 24/08) dont j'ignorais complètement l'existence ! Je déplore la facilité et le raccourci utilisés par cette mairie à mon encontre. Même si j'ai dénoncé à juste titre et médiatisé la maltraitance animale ainsi que l'absence de tradition locale ininterrompue de corrida, les élus de Mimizan dénués d'humanisme envers 2 grévistes de la faim n'ont décidément aucun scrupule ni la moindre finesse d'esprit. Sans doute s'imaginent-ils m'intimider ou embarrasser notre mouvement international contre leur barbarie en nous faisant payer des contraventions ?!!...

Par ailleurs, il est nécessaire de rappeler qu'en cas d'actes d'incivilité qui surviennent dans la même période qu'une manifestation sans heurts, l'organisateur de celle-ci peut donc en subir les conséquences en récoltant une plainte, une audition au commissariat de police et peut-être une amende (en plus du remboursement des 1000€ des frais de nettoyage des murs). Qu'on se le dise !

A bientôt chers lecteurs !