Un stand sur l'illégimité de la corrida à Mimizan se tenait aujourd'hui devant la plage principale organisé par deux amies. Une dizaine de militants parisiens, des bordelais, landais, orléanais etc, sont venus distribuer des cartes tracts spécialement réalisés pour cette occasion. Plus de 500 ont été signés par des passants (ils seront remis au maire), des ballons ont été donnés aux enfants, et on revêtait des tee shirts imprimés "Mimizan, du sable et du sang". Moult informations ont été transmises aux touristes sur ce qu'il se trame ici, la ville qui n'aime pas les animaux ni les grévistes de la faim (!). Rarement j'ai vu un stand aussi attrayant avec une couleur vive prédominante : le jaune, qui a une signification pour les matadors, ces tueurs d'herbivores en collants roses sont très supersticieux et considèrent le jaune comme leur portant malheur. Vous ne verrez jamais un habit dit de lumières, jaune. Donc nous jubilions forcément à arborer cette si belle couleur qui a attiré tant de monde à notre stand. Grand succès populaire donc contre la barbarie à MimiSang !

 

stand 003

Une partie des militants présents dont notre sympathique chanteur vegan Maxime Ginolin.

 

Thierry Hély de la FLAC me dit ce soir au téléphone, "Vous aurez une visite surprise...". Et une heure après, débarque à notre camping, Christophe Thomas, le "papa" de Fadjen, heureuses retrouvailles :

stand 005

 

Le moral reste toujours intact, revoir autant de copains/copines ont revigoré mes jambes. Il a fait chaud, on a bu sans compter. Le fils de Sylvie est arrivé et va rester avec nous quelques jours, une sacrée armoire, afiocs osez nous insulter devant lui !...