Lever à 7h30 ce matin, direction Mont de Marsan, notre très sympathique voisin m'a proposé de m'y conduire. La veille, on avait prévenu le journal Sud Ouest que nous passions les voir à 9h pour leur rappeler et expliquer notre action. Ils nous avaient dit ok, on arrive et personne. On a rappelé, attendu, personne ! Bien la politesse de Sud Ouest...

On est allé ensuite (sans prévenir auparavant) à Radio France Bleue Gascogne. A l'accueil une mégère nous dit immédiatement : "Moi je vais aux corridas. La cause que vous défendez ne mérite pas une grève de la faim !". Un autre employé me sort : "Si on ne vous a pas contacté, c'est que votre action ne nous intéresse pas". Je regarde son tee-shirt, il représentait un picador. Bien l'objectivité de France Bleue Gascogne...

Des commerçants nous conseillent d'aller voir une radio libre très écoutée aussi. Pendant que l'on était dans leur boutique, je reconnais la mairesse de Mont de Marsan, celle qui m'a attaqué en justice parce qu'elle n'a pas supporté que je manifeste dans sa ville requérant l'interdiction des moins de 16 ans dans les corridas suite à une agression sexuelle sur une fillette dans les arènes montoises lors d'une corrida. J'allais l'interpeller mais elle s'est vite éclipsée, m'a-t-elle reconnu, a-t-elle remarqué mon tee shirt Animavie "Ensemble pour une éthique animale" ? Alors je n'ai pas pu résister de me faire prendre en photo devant sa mairie ! :

20130810_100941

 

Pour accéder à Radio MDM il y a trois étages à grimper et mes cuisses m'ont rappelé qu'elles n'encaissent plus le moindre effort soutenu. Bref, je me présente, accueil glacial, sauf de la part d'une mignonette, qui cependant d'entrée m'affirme qu'elle est aficionada en me montrant son tatouage d'un "toro bravo" et en me reprochant l'agressivité de certains militants anticorridas. Je lui retourne : "Mais le taureau dans l'arène, il n'est pas autrement plus agressé ?" lui clouant le bec ! Bien l'impartialité de Radio MDM...

Donc on est reparti bredouille, je m'en doutais un peu. Mont de Marsan est aux commandes d'une minorité afioc et d'une équipe municipale autoritaire. Ce sera aux montois l'an prochain lors des prochaines élections de voter en conséquence pour dégager ces élus ! Dommage que je ne puisse me présenter (il faut résider dans la ville où l'on se présente), car je l'aurais fait volontiers en tant que candidat anticorrida.

De retour à Mimizan, grand plaisir de passer l'après-midi devant la plage avec nos pancartes en compagnie de Marie (de Belgique), d'Alexa et du pote Fabrice. Des promeneurs ont pu signer la pétition "pour que Bayonne devienne ville anticorrida" : http://www.avaaz.org/fr/petition/Pour_que_Bayonne_devienne_ville_anticorrida/?launch

Donc depuis hier Sylvie et moi, on s'enivre à la Badoit, boire un peu gazeux nous fait du bien. Bon dimanche à tous !