Ce dimanche lors de notre désormais présence visible quotidienne devant la plage de Mimizan, j'ai eu une altercation avec des jeunes aficionados, agressifs, pour qui la vie animale ne compte pas. Ils nous ont insultés comme tout afioc primaire. Je pensais être un peu sans réaction, mais non, je les ai envoyés ballader, j'ai donc toujours la gnaque, plutôt signe de santé encore vive !

Un couple, entre-autres rencontres, nous a abordés ensuite, la femme chassait auparavant, et m'a appris qu'une femme qui chasse s'appelle une chasseresse (!). Malgré son ex-pratique violente et qu'elle réside dans le sud ouest, elle déteste la corrida.

Ce soir, j'ai moins faim et je suis en grande forme, sûrement les afiocs qui m'ont boosté haha ! Ou l'océan car je me suis baigné, sans nager bien sûr, et j'ai l'impression que l'eau salée me fait du bien au corps. Par contre, Sylvie a eu un petit vertige et une nausée ce matin.

Vous êtes très nombreux à nous soutenir, et beaucoup d'entre-vous souhaitent écrire au maire Christian Plantier. Vous pouvez adresser vos courriers demandant la suppression des corridas à Mimizan, notamment celles du 24 août, et que vous espérez que le maire saura prendre ses responsabilités en tant qu'humain sensible par rapport aux grévistes de la faim à Mimizan. Les contacts :

christian.plantier@mimizan.com

en copie à la préfecture des Landes : prefet@landes.gouv.fr

et à François Hollande, pour le tenir informé (formulaire) : http://www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique/

Merci d'avance chers lecteurs.